Identifiant:
Mot de passe:

Pages: [1]
Imprimer
Auteur Fil de discussion: MISSILL + ELISA DO BRASIL + NOISYBE - 21/10/11 - Centre culturel Viviers (07)  (Lu 1860 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
zigoto
GRAND AUDITEUR
**

Karma: 0
Hors ligne Hors ligne

Messages: 57


Association de production de concerts


Voir le profil
« le: 30 Septembre 2011 à 15:56:13 »

MISSILL + ELISA DO BRASIL + NOISYBE le 21 octobre 2011 au centre culturel de viviers (07).

MISSIL live (electro)
Warning !!. Missill, arme de distraction massive approuvée, reprend les manettes. Back in the Game, le Video Music Game. Mario, Sonic et autres Kong, faites place à la nouvelle “superhéroïne”. DJ, productrice, graphiste, designer, Missill ne manque pas de super pouvoirs. Pour ce nouvel album, notre “ultime self made (wonder) woman” s’est créée son propre univers Kawaii (mignon en japonais): concentré de pixel art et de 8-bit.
Bienvenue dans son nouveau terrain de jeu, un monde ultra coloré et pixellisé, concentré des dernières tendances électroniques au design sonore du plus bel effet. Depuis son premier impact, la compilation “Mash Up” sortie en 2005 à l’album “Targets” (2008), l’onde de choc ne cesse de se répandre.
Dans Kawaii : les 12 titres se parcourent comme autant de levels rythmés par une bande son binaire retrofuturiste, crossover entre musique électronique et urbaine. Sur scène, chaque titre se verra ainsi accompagné d’une séquence animée et contrôlée par la “Missill Game Girl”, machine hybride entre le contrôleur et la borne d’arcade. Pour se faire, elle s’est entourée, des british Seeper, soit le “best of the best” de ce qui peut se faire en matière de VJ. Attention aux yeux. Bye bye Kitty, hello Missill. Boom !
>>> http://www.missill.com/

ELISA DO BRASIL (drum N bass)
D’origine brésilienne, Elisa est la DJ incontournable de la Drum'n'bass en France, une tentatrice à laquelle on ne peut résister. Raveuse assidue, Elisa découvre dans les années 90 les free party et est impliquée dans l’organisation de quelques unes. C'est donc sur la scène hardtek la plus dure qu'elle fait ses débuts, avant de s'orienter vers un son plus tribal, jungle et drum’n' bass.
Repérée en 1999 par le festival Astropolis, Elisa devient DJ résidente des soirées Massive du Rex Club à Paris dont le concept avec entrée gratuites à pour but de faire découvrir la drum’n’bass à un public plus large tout en mettant en avant la scène hexagonale. Les soirées Massive deviennent l’une des meilleurs soirées en France en matière de drum’n’bass en France. Des clubs français aux festivals francophones, en passant par l’Angleterre, l’Amérique du sud, l’Afrique du Sud, l’Europe de L’Est… Tous ont été conquis et convaincus, même les plus réticents à la drum, par les mixes explosifs d’Elisa do Brasil.
>>> http://www.elisadobrasil.fr   

NOISY BE (dubstep /breakbeat)
Passionnée de musique électronique depuis longtemps, c'est à 15 ans que Noisy Be s'achète ses premières platines et se met à arpenter les soirées drum'n'bass et électro de Lyon. C'est à la Bellevilloise (Paris) et au Kobdo (Lyon) que la jeune fille fera ses premières armes en tant que Dj résidente. Puis, elle se met à écumer squats et prairies de la région Lyonnaise avec ses mix Dub/Dubstep/Drum'n'Bass auxquels se mélangent samples et musique du monde.

TOUTES LES INFOS : http://www.zigotoprod.com 
TARIFS : 15€ en prévente /18€ sur place dans tous les points de vente habituels + carte M'RA et chèque culture TOP DEp'ART acceptés le soir même.
Journalisée
Pages: [1]
Imprimer
Aller à: